e

Solo intimiste chanté, accompagné d’un orgue de barbarie. « Clowneuse » mélodique et marionnettes habitées.

Tout public, 1 heure, version diurne et nocturne. possibilité de jouer hors de France, avec la complicité d’un traducteur sur place.

Confection, interprétation, écriture: Katia Leroi-Godet

Conseil d’écriture et regards extérieurs: Alain Bourderon, Nadine Gabard et Claire Heggen et Kalima
Bande sonore: Buxi, Gaël Jaton, KLG
Arrangeur de carton: Jean-Marc Puigserver ( le coeur a sa mémoire de Rachèle Labovitch/les taites raides, Youkali de kurt Weil) et Antoine Bitran ( la valse des enfants perdus de Badalamenti/ la cité des enfants perdus de Jeunet)

extraits: Ha mio core de Handel, tripsody de Cathy Berberian

PDF copie Dossier de Cœurs en exil

Au bord des mots sur la frontière du corps et de l’objet, à l’heure où la réalité se confond avec les songes: l’air chante libre comme les nuages !
Elle émerge avec fantaisie et émotion d’une jupe de fortune où les haillons tissent l’aile d’un papillon.
​Il y a tant de lambeaux, de quêtes de nœuds qui délivrent et d’exils qui nous relient.

 

 

 

e
e

Coeurs en exil, vidéo du projet de la création

vidéo du spectacle prévue en 2020 ;)

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.