en travaux OUIest un création en cours, nous sommes en recherche de partenaires financiers et de lieux d’accueil  pour des résidences et des prises de vues.

 

KLG s’associe  à Catherine Passerin qui est photographe( lien cliquable pour découvrir ses autres productions)

Avec Catherine passerin 2

Voici un aperçu sur un premier avatar en cours de création, images prises pendant une performance en public

 

tableau 2

 

en travaux OUIProjet

 

création « pieuvresque » et pluridisciplinaire sur l’Effigie:

3 modes d’existence de ce projet

1-Exposition

-Capturer photographiquement des Avatars sur la langue pour une installation photographique (installation avec une mise en jeux du corps du spectateur)

KLG s’associe  à Catherine Passerin photographe( lien cliquable pour découvrir ses autres productions)

 

 

2-Performance vocale, corporelle et sonore

-Pour fêter le hic et nunc, les avatars sur la langue interagissent avec le public pendant une ritualisation de la prise de parole.

Duo atypique: une électro-musicienne et une performeuse.

Le rapport de l’humain et de la machine est mise en jeu avec l’amplification sonore des parures des Avatars et de leurs voix. La nature amplifié de l’espèce humain parle des limites franchissables.

 

 

3- Ateliers collectifs pour faire émerger des avatars personnelles sur son rapport à la langue, à la parole.

 

 

volte face

 

Intentions:

Créer des identités visuelles et symboliques pour présenter la nature amplifiée de l’humain.

Étant  issus d’un monde racinaire, les avatars  sont  individuels et collectifs . Ils mettent à vue ce qui  mets à nue, entre réminiscences et  projections, ils sont les effigies de besoins paradoxaux.

 

dans la lune

 

Parole de Catherine Passerin:

« Le choix de l’avatar, le choix de sa propre transformation, de sa métamorphose..

Si le thème de l’avatar retient mon objectif, c est qu’il vise à exprimer l’idéal ou le démon en chacun de nous.

La photographie permet cette mutation, par le jeu de la créativité libératrice.

L’avatar colle à l’intériorité

L’avatar peut faire peur ou créer une exaltation, un désir d être.

L’avatar est une ombre ou un jeux de lumière révélateur de l’âme et de ce qu’elle cache. A ce titre l’avatar parle pour chacun de nous.

L’avatar nous effraie ou nous magnifie.

Pour moi photographe, c’est un thème riche d’émotions et de défis ! »

 

triangle

 

Parole de katia Leroi-Godet

Avec Avatar sur la langue, je crée des entités avec ce qui nous fait être animal, humain et symbole. (J’utilise pour cela des collections de matériaux issues parfois de déchetterie, entre autre)

Je joue de L’ambivalence du mot avatar pour présenter une galerie de portrait où idéal, idéel, échec et phase s’enracinent dans l’organique des ombres.

Tous ces avatars portent du rêves ou du cauchemars, des aspirations ou des rejets et  s’orientent vers une quête de féerie animiste ou archétypale.

L’Avatar sur la langue est une invitation à regarder ce par quoi nous sommes animés, ce à quoi nous aimerions donner vie et qu’elle réalité naît de notre parole.

Palette de katia Leroi-Godet : matière, prothèse,  masque, auto-moulage, corps nu pour les photographies, corps vêtu pour les performances ritualisées.

 

 

Voici un autre aperçu sur un autre Avatar sur la langue, c’est une esquisse.

Les clichés avec la nudité sont pour l’exposition, l’Avatar est vêtu pour les performances ( sauf exception selon la configuration)

profilant regardvenant de la nuit

 

 

Les commentaires sont fermés.