• i!-jaune-orangeLeroi-Godet Katia est La directrice artistique.
  • Elle est plasticienne et actrice corporelle.
  • L’enjeu plastique est le point de départ de chaque proposition.L’atelier se trouve à Espace 29 (Bordeaux)
      • Katia invite d’autres artistes ( plasticiens ou acteurs selon les projets) pour donner corps aux créations qui ont étés élaborés dans son atelier et, en un premier temps, en solitaire.
        Fondements artistiques: Questionnement sur le rapport entre le fond et la forme, le contenu et le contenant, le signifiant et le signifier.
              Les points en commun de ces créations: la peau, la poésie,l’humour, le décalé, les sens, la rencontre…
  • ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
  • -Spectacle de rue

    avec des personnages métaphoriques: Les Quiétils sur l’exil,
    Epithète et Person‘a sur l’identification, les masques identitaires!
  • -Proposition musicale

Avec L’Etournelle de barbarie, Katia Leroi-Godet joue de sa particularité : l’ hétéroclite trouve une unité poétique surprenante.

Que ce soit musicalement ou plastiquement ce qui s’assemble ne se ressemble pas forcément.

L’orgue de barbarie peut être utilisé dans une dimension expérimentale ou plus personnelle, vous pouvez entendre un aperçu à ce lien

  • -des actions artistiques ou performatives

    sur la territorialité et la création de liens avec les Développants: A l’aide d’un dispositif prenant place sur un territoire, les plasticiens interviennent en sculptant les présences des corps des volontaires pour réaliser une exposition.
    Avec les RDV de ChaosDebout, se sont des soirées d’instance en zone concrète qui sont proposées, pour bousculer certaines habitudes et offrir une immersion dans une oeuvre de ChaosDebout!

  • ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
  • -Un spectacle en salle

    avec : [Latãt], qui un poème visuel et sonore où l’interprétation du spectateur a un rôle central.
  • Le rapport qui est proposé est celui d’une femme et d’une toile de tente.