Catherine Passerin  et Katia Leroi-Godet se sont rendu-compte que leur connivence née à la prise de vue pendant des spectacles et performances pouvait leur ouvrir la porte à un nouveau projet..est donc apparue cette nouvelle perspective avec AVATARS SUR LA LANGUE

Avatars sur la langue est un création en cours, nous sommes en recherche de partenaires financiers et de lieux d’accueil de résidences et de prises de vues.

 

Voici un aperçu photographique sur le début de recherche

profilant regard venant de la nuit

 

totémique diagonal

 

-Capturer des avatars et « leur incarner une ritualisation » de la prise de parole.

-Les Avatars sur la langue  refléteront une quête de sens, d’identité, de place dans un monde de symbole racinaire.

- A l’heure de la multiplication des écrans, des représentations, les avatars sont les effigies de besoins paradoxaux .

 

 

Palette de katia Leroi-Godet : matière, prothèse,  masque, auto-moulage, corps nu pour les photographies, corps vêtu pour les performances ritualisées.

Avec son appareil photographique, Catherine  Passerin  capte la lumière nécessaire pour faire parler les ombres.

Parole de Catherine Passerin:
« Le choix de l’avatar, le choix de sa propre transformation, de sa métamorphose..
Si le thème de l’avatar retient mon objectif, c est qu’il vise à exprimer l’idéal ou le démon en chacun de nous.
La photographie permet cette mutation, par le jeu de la créativité libératrice.
L’avatar colle à l’intériorité
L’avatar peut faire peur ou créer une exaltation, un désir d être.
L’avatar est une ombre ou un jeux de lumière révélateur de l’âme et de ce qu’elle cache. A ce titre l’avatar parle pour chacun de nous.
L’avatar nous effraie ou nous magnifie.
Pour moi photographe, c’est un thème riche d’émotions et de défis ! »
Parole de katia Leroi-Godet
Avec Avatar sur la langue, naîtront des effigies de ce qui nous fait être animal, humain et symbole.

L’ambivalence du mot avatar m’a stimulé pour la création d’une galerie de portrait où idéal, idéel, échec et phase s’enracinent dans l’organique des ombres.

Tous ces avatars porteurs de rêves ou de cauchemars, d’aspirations ou de rejets vont s’orienter vers une quête de féerie animiste ou archétypale.

L’Avatar sur la langue est une invitation à regarder ce par quoi nous sommes animés, ce à quoi nous aimerions donner vie.

 

 

en travaux OUIProjet en cours de créationen travaux OUI

Avatars sur la langue 

création « pieuvresque » et pluridisciplinaire sur l’Effigie et les ambivalences:

-Installation photographique et mise en jeux du corps du spectateur.

KLG s’associe  à Catherine Passerin photographe( lien cliquable pour découvrir ses autres productions) pour mettre à vue ce qui nous mets à nue, entre réminiscences et  projections.

- Performance vocale, corporelle et sonore

Duo atypique entre 2 incarnations: une électro-musicienne et une performeuse recherchant l’atemporel.

Le rapport de l’humain et de la machine est mise en jeu avec l’amplification sonore des parures des Avatars et de leurs voix.

- Ateliers collectifs pour faire émerger des avatars personnelles sur son rapport à la langue, à la parole.

Les commentaires sont fermés.